ARCHITECTURE & PAYSAGE

Avec 90 % d’espaces naturels et paysagers, Villages Nature est une destination faiblement construite. L’architecture, en osmose avec le végétal, laisse une large place aux éléments naturels tels que le bois, les murs végétaux, l’évocation des Jardins suspendus…

L’architecture, expression privilégiée de l’expérience émotionnelle et rationnelle à Villages Nature

Comment vivre différemment et se déconnecter totalement, l’espace de quelques jours, loin de son quotidien et de ses habitudes ? À cette question, les concepteurs de Villages Nature ont répondu en tentant de faire percevoir aux visiteurs du lieu, dès le premier regard que Villages Nature est un monde différent où l’Homme et la Nature entretiennent un rapport étroit et singulier ; un monde nouveau dans lequel l’osmose du bâti et du végétal constitue un vecteur essentiel de l’harmonie et de l’interaction entre l’Homme et la Nature ; un monde où le choix des courbes symbolise la Nature, et les angles l’humanité.
Pour nourrir leurs inspirations, les différents architectes du projet se sont référés :
•    d’une part, des tentatives de la période très particulière du tournant des 19e et 20e siècles (mouvements Arts & Crafts, Art Nouveau, Jugendstil…), à travers ce que l’on peut considérer comme le « chaînon manquant », où l’architecture a cherché à marier l’Homme et la Nature, et à magnifier cette dernière ;
•    d’autre part, des réalisations plus contemporaines, notamment de Frank Lloyd Wright, concepteur de « l’architecture organique » américaine, et encore plus proche de nous, du visionnaire de l’architecture écologique, l’Autrichien Friedensreich Hundertwasser, auteur de la célèbre Krawina Haus à Vienne.
Conclusion de ces réflexions : il fallait renouer le fil d’une expression stylistique qui avait mis, un siècle durant, la Nature au cœur de l’architecture, mais en allant encore plus loin : c’est ainsi qu’a été élaboré le thème d’une architecture en véritable osmose avec le végétal, et qui accorder une large part aux éléments naturels tels que le bois, les murs végétaux, et l’évocation des Jardins suspendus.
Grâce à cette architecture innovante pour une destination touristique de cette envergure, Villages Nature est un lieu différent d’une saison à l’autre, permettant de vivre toute l’année aux différents rythmes de la Nature.

 

dir-artistique
les-js

Une direction artistique de classe internationale

La direction artistique du projet est l’œuvre conjointe :
•    de Walt Disney Imagineering – le département chargé de la conception des parcs et hôtels à thèmes Disney dans le monde – avec Joe Rohde, son Vice-Président ;
•    et du paysagiste et urbaniste français Thierry Huau, dirigeant-fondateur de l’agence Interscène, qui a notamment crée le parc végétal Terra Botanica à d’Angers.
Pour la conception des équipements récréatifs et des ouvrages résidentiels, Villages Nature a fait appel à trois talents de l’architecture française : Jacques Ferrier pour la pyramide de l’Aqualagon (architecte du Pavillon français de l’Exposition Universelle de Shanghai en 2010) ; Jean de Gastines pour les cottages et les appartements (architecte ayant contribué à la réalisation de Center Parcs et à l’éco-conception, avec Shigeru Ban, du Centre Pompidou-Metz),  et Lionel de Segonzac pour la Ferme. Tous trois ont étroitement collaboré avec Joe Rhode et Thierry Huau pour que l’utopie de Villages Nature devienne réalité, et que l’architecture du lui traduise avec force et inspiration le concept imaginé par les promoteurs du projet.

 

paysage

Des Jardins suspendus

Surplombant la Promenade du lac, cœur de la destination, le paysagiste Thierry Huau et l’architecte Jean de Gastines se sont inspirés de la métaphore du jardin pour récréer des Jardins suspendus, emblématiques de Villages Nature et destinés à mettre en scène les résidences en bord de lac. Culminant à une vingtaine de mètres de hauteur, ils regroupent une centaine d’appartements « Bulle », répartis en quatre îlots pour mieux se fondre dans le paysage, et construits en R+4.
Les Jardins suspendus sont particulièrement intégrés dans le milieu naturel grâce, notamment, à la présence de végétaux sur les façades et les toitures, et d’arbres d’une dizaine de mètres de hauteur sur les terrasses. Au rez-de-chaussée de l’ensemble, de nombreux commerces et restaurants à thèmes ponctuent la déambulation en bord de lac, qui sera animée à toute heure de la journée et de la soirée.

 

archi-1

Une destination paysagée et peu construite

Avec un Coefficient d’Occupation des Sols (COS) inférieur à 0,1, le site est peu dense en constructions, ce qui permet de préserver la plus grande partie des espaces naturels existants, parmi lesquels 45 hectares de surface boisée. Ces espaces préservés accueilleront une Île enchantée, une Forêt sportive, ainsi que des itinéraires inspirés ponctués de Land Art et propices à l’observation de la biodiversité. En outre, en contrebas des Jardins suspendus et dans une sorte de prolongement naturel, des Jardins extraordinaires imaginés par Thierry Huau, déclinent les quatre éléments de la Nature – la Terre, le Feu, l’Air et l’Eau – pour une expérience de contemplation artistique, de méditation et de découverte ludique.

 

archi-3