DIALOGUE LOCAL

La volonté d’instaurer un dialogue local et de contribuer au développement de son territoire d’accueil, est consubstantielle à la philosophie même de Villages Nature depuis l’origine du projet, empreinte d’humanisme et d’esprit d’innovation. Elle se justifie également par la démarche concrète et ambitieuse de développement durable dans laquelle le projet s’est pleinement engagé à compter de 2008-2009. Elle rejoint, enfin, la forte attente des populations et des autres acteurs locaux du territoire, exprimée notamment lors du débat public de 2011, et à laquelle Villages Nature s’est engagé à répondre à chaque étape de la poursuite de son développement.
C’est, en particulier, la réussite de ce dialogue local qui permet de qualifier Villages Nature de projet véritablement identitaire pour son territoire d’accueil francilien et seine-et-marnais. Ce site internet, avec la possibilité qu’il accorde au public, notamment aux riverains du projet, d’être informé de façon complète sur son évolution et de poser des questions au maître d’ouvrage, constitue évidemment un outil privilégié et permanent au service du dialogue local.

Un point d’orgue : le débat public de 2011 et ses suites

Le débat public qui s’est déroulé en 2011 sur Villages Nature a été, à bien des égards, emblématique du dialogue local exemplaire à mener sur le projet. Il a permis de démontrer le fort intérêt des habitants et des élus locaux pour celui-ci, comme pour ses mesures d’accompagnement pour son territoire d’accueil. Concrètement, il a également permis d’identifier, et de mettre en relation avec Villages Nature, plusieurs acteurs de la société civile, notamment du monde associatif local.

Ainsi, par exemple, un contact régulier s’est progressivement noué depuis la fin du débat public avec des associations de protection de l’environnement, qui sont désormais associées au projet sous la forme de réunions de travail et de visites de terrain régulières. À chacune de ces rencontres, les questions liées aux aménagements prévus sur le site, et au maintien et à l’amélioration de sa biodiversité, font l’objet d’échanges aussi intenses que constructifs.

À plusieurs reprises, Villages Nature a pris en compte les résultats de ces discussions pour adapter l’aménagement du projet à l’intérêt de la biodiversité du site : ainsi la préservation d’un réseau de mares existantes dans le Bois du Jariel, la création d’un corridor biologique au sud du projet pour favoriser les déplacements de la grande faune d’est en ouest et, plus récemment, la décision de maintenir une continuité floristique entre les massifs forestiers de Ferrières (à l’ouest du projet) et les Bois du Jariel/Forêt de Crécy (à l’est du projet), via les lanières et ilots boisés situés en plein cœur du projet, découlent directement de ces échanges.

Enquêtes publiques et réunions publiques

Les sept enquêtes publiques réglementaires – préalable nécessaire à la mise en œuvre du projet –  qui se sont déroulées depuis 2011 dans ses trois communes d’implantation, ont également constitué une étape formelle importante ayant permis l’expression de différentes parties locales concernées.

Par ailleurs, de nombreuses réunions publiques ont été organisées ces dernières années – et le seront encore à l’avenir – afin de permettre aux habitants et aux élus des communes riveraines, la meilleure appropriation possible du projet.

1
3
2